Catégories
Articles

Introduction

La première édition du projet Genève-Africa (Kinshasa) a démarré en juin 2019.

Les auteurs sont divisés en binômes. Le projet attend d’eux qu’ils se lancent dans un échange épistolaire (via courriels). L’idée n’est pas d’orienter les échanges entre eux. Elle n’est pas non plus de leur laisser carte blanche.

Ils devront raconter leur ville, ses bruits, ses couleurs. Leur journée, les petits riens quotidiens qui les marquent en tant qu’écrivain. Les auteurs devront échanger sur leurs questionnements aussi bien en matière d’écriture, qu’au sujet des événements socio-politiques majeurs qui animent leur environnement.

Le rendu de ces échanges sera fera sous forme de lecture publique, d’une part à la Fête du livre de Kinshasa en février 2020, et d’autre part au Salon du livre de Genève en octobre 2020.

Une brochure sera également imprimée.

Le choix de l’échange épistolaire n’est pas seulement fait pour des raisons pratiques. En effet, en optant pour l’épistolaire, nous comptons contribuer à redorer le blason de ce genre littéraire quelque peu oublié.

Vous pouvez dès aujourd’hui lire la correspondance en ligne :
Missy M. Bangala et Lolvé Tillmanns
Richard Ali A. Mutu et Anne-Sophie Subilia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code