Gossip-songi

De gauche à droite : Max Lobé, Lolvé Tillmanns, Richard Ali Mutu et Anne-Sophie Subilia à Kinshasa

Bonjour Maxou,

Bonjour Anne-So,

Bonjour Lolvé,

Bonjour Missy,

bref, bonjour la famille !

Max,

Mon point de vue pour la première phase du projet ne demandera pas plus de 500 signes, d’autant plus qu’il est simple, bref et déjà connu de tous : c’est très bien parti ! Bravo à nous, mais surtout à toi !

En effet, je le dis comme ça parce que, pour ma part, il y a un élément capital qui nous/m’a permis de voir à quoi il (le projet) ressemble en vrai, et, cet élément : c’est le compte-rendu que nous avons fait à la Fête du Livre de Kinshasa ; surtout : la lecture de nos textes par les comédiens ! Sans cela, j’aurais encore du mal à voir où nous allions vraiment ! Cette petite expérience a donné de la lumière à ce projet dont t’es le cerveau-moteur et cela nous/me motive encore plus !

Tu sais, Maxou, cette nuit, oui, cette nuit-même, j’ai un peu rêvé de toi, était-ce un rêve ou mes pensées en un moment de soupir… ? Je n’en sais plus rien ! Mais, je t’ai vraiment vu : et une seule image me revenait à l’esprit comme une révélation genre « eureka » pour ce projet : Max-Lobé ou l’intersection Geneve+Africa ! Oui, c’était ça ! Max ou la personnification du projet « Geneve+Africa », parce qu’à travers toi, on voit à la fois l’Afrique et l’Occident, le Congo-Cameroun et la Suisse, Kinshasa et Genève, Douala-Kin et Geneve, etc. (lol).

Bref, merci pour ce que tu es !

Richard Ali Mutu, le 6 mars 2020