Les artistes

jerome_tossavi-web_1.png

Jérôme Tossavi

Une écriture simple pour faire de l’actualité la plus banale, la plus locale, en une pensée universelle. Jérôme Tossavi le fait avec humour dans sa pièce allégorique et politique Démocratie chez les grenouilles.


Deux fois finaliste du prix RFI Théâtre, 2019 et 2020, Jérôme Tossavi est aussi prosateur. Oraison pour un vivant, (Les éditions
La Savane, 2019) dit la perte du père.

IMG-20220424-WA0024.jpg

Djamile Mama Gao

Faut absolument le voir lorsqu’il récite Kourouma ! Une prouesse !


Protéiforme (slammeur, chanteur, auteur poèteur et même grioteur), le Béninois Djamile Mama Gao éveille l’amour en nous, il apostrophe l’humain en nous.

 

Dans Une saison en Afrique (Les éditions La Savane, 2017), sa
poésie déshabille le continent comme on le ferait avec l’être
aimé.

memonot_edited.jpg

Marion Emonot

Marion Emonot est une journaliste franco-suisse. Sa plume d’auteure, elle la déploie pour dire le vrai. La mélodie de son écriture réinvente les vécus.


376 jours de prison pour rien, (éditions Slatkine,2019) elle dit l’échec de la justice, l’humain.

 

Avec Ressuscité (éditions Slatkine, 2021) porte à la fiction un vécu migratoire. Le prix Gonet la consacre.

 
famenor.jpg

Fabian Menor

L’illustrateur genevois compte déjà deux albums à son actif.


Elise (La Joie de Lire, 2020) conte la tendresse dans l‘enfance de sa grand-maman. Avec Derborence (2022, chez Helvitq), d’après le roman de Ramuz, il expose chez Papiers Gras.


Fabian Menor est détenteur d’un diplôme de graphiste au
CFP Arts de Genève.

DSCF2049-scaled-1600x0-c-default.jpg

Lolvé Tillmanns

Dans 33, rue des Grottes (Cousu Mouche, 2015), la romancière
genevoise racontait déjà une histoire d’épidémie ; une épidémie qui pousse les gens au confinement.

 

Avec Fit (BSN Press, 2020) elle confirme la puissante et le cru dans son verbe.


Lolvé Tillmanns a participé à Genève-Kin 2020, la première
édition de GenevAfrica.

thumb-large_zoe_anne-sophie-subilia-8077_edited.jpg

Anne-Sophie Subilia

Anne-Sophie Subilia matérialise l’expérience sensible. Elle l’inscrit dans ses carnets qui ne la quittent jamais. Pas à pas, dans un rythme épuré à l’os, son écriture nous plonge dans le vide et la promiscuité.


On lui doit notamment Partir voir les bêtes (Zoé, 2016) et Neiges Intérieures (Zoé, 2020).


Elle a participé à Genève-Kin 2020, la première édition de GenevAfrica.

tbema.jpg

Timba Bema

Timba Bema conte en vers. Ses mots, il les proclame, il les
professe, les déclame.

 

Le Cameroun, Douala sa terre natale n’a jamais quitté ce Vaudois.

En 2018, il reçoit le Grand prix
de littérature d’Afrique Noire, pour son recueil de poèmes Les
seins de l’amante
, Éditions Stellamaris.

Kacimi promo 300 dpi.jpeg

Kacimi

Écoutez le titre Sous les eaux pour comprendre la poésie qui habille la musique de Kacimi. Quelle élégance!


Son deuxième opus « Gyrophare », comme le premier d’ailleurs, « Cookies & Motoriders », donne la voix à l’amour qui sommeille en nous. Rarement la pop n’a été aussi
intimiste.


C’est avec son saxo que Kacimi s’accordera, tout en finesse, aux mots de Djamile Mama Gao.

fieffes-musiciens-johann-vacher-1024x683_edited.jpg

Johann Vacher

Les notes doivent lui pincer l’âme, sinon il n’aurait pas la relation passionnelle et charnelle qu’il entretient avec le piano.

 

Diplômé de musique de chambre à la Haute Ecole de Musique (HEM), Johann mènera Marion Emonot et Jérôme Tossavi dans le secret de leur correspondance.

djesengo.jpg

DJ Esengo

Avec un line-up digne d’une mappemonde, le Genevois aux origines camerounaises et RD-congolaises est résolument une étoile montante du mixage afrobeat, pop et reggae.

 

À sa table, il se mettra en synergie avec Lolvé Tillmanns, Djamile Mama Gao, Timba Bema et même Kacimi.