7587F6EF-2DD2-40AA-BBF0-7210EE682CE1.jpeg

Les projets

GenevAfrica mène les projets suivants autour de la littérature en Afrique et en Suisse romande :

L'échange épistolaire

Le projet de la correspondance épistolaire entre les auteur.e.s suisses et d’Afrique est un projet novateur. Jamais une telle initiative n’avait été créée.

Il s’agit de faire renaître le genre épistolaire comme genre littéraire à part entière. Ce que l’on écrit, spontanément, dans une lettre, n’a point d’analogie avec le labeur, le format et la formalité que nécessite l’écriture d’un roman. L’idée est d’amener les participant.e.s à s’ouvrir à l’Autre, de parler de soi, de sa ville, de son contexte de création. Conduits dans leurs échanges par un modérateur, les participants sont appelés à s’écrire sur des sujets socio-politiques, philosophiques, artistiques. Ils portent un regard sur la marche du monde et, de la même manière, laissent des traces indélébiles, des archives d’une puissance inouïe, qui disent leur époque et l’ambiance géographique dans lequel ils baignent.

Genève-Ouidah 2022, deuxième édition de la correspondance après Genève-Kinshasa 2020, met en relation Marion Emonot et Jérôme Tossavi, ainsi que Djamile Mama Gao et Fabian Menor. Les auteurs seront présents lors du festival Genève-Ouidah, du 10 au 22 mai 2022 à Genève.

Retrouvez la programmation du festival sur notre page actualités.

Les résidences de création littéraire et artistique

  1. Dans un premier temps, une résidence de création littéraire et artistique est organisée dans la ville africaine choisie pour l’édition. Cela se fait en partenariat avec un événement culturel local. Par exemple, pour sa deuxième édition au Bénin, les auteur.e.s suisses ont été convié.e.s à une résidence à Ouidah, en janvier 2022, dans le cadre de la Fête du vaudou. L’occasion pour eux de rencontrer leurs correspondants, mais surtout de découvrir leur lieu de création quotidienne.
     

  2. Dans un deuxième temps, une autre résidence de création littéraire et artistique est organisée en Suisse romande. Les auteur.e.s suisses reçoivent à leur tour, leurs collègues africains. Ces derniers découvrent leur environnement de création quotidienne. On parle alors d’immersion croisée.
     

  3. Ces résidences donnent lieu à un rendu sous formes diverses (rencontres littéraires, performances sonore et/ou visuelle, etc.)

Edition et publication

  1. Le rendu de la correspondance est publié, pour la Suisse, par les éditions BSN Press, Lausanne.
     
  2. La publication panafricaine de la correspondance est assurée, quant à elle, par les Éditions Flore Agnès Zoa.
     

  3. GenevAfrica soutient la distribution et la promotion de la correspondance en Afrique francophone en rendant le livre accessible au public africain (tournées scolaires, cafés littéraires où les participants sont invités, etc.)

Programme de mentoring pour jeunes écrivains

GenevAfrica tient à accompagner les jeunes plumes africaines par :
 

  1. un programme de mentorat dirigé par Max Lobe
     

  2. un soutien à la publication à compte d’éditeur de nouvelles voix d’Afrique ou de Suisse.